MotorTech

Performance Engineering

Suppression FAP

Nos agences spécialisées dans la suppression du filtre à particules :

Alpes Maritimes - Dordogne - Ile de France - Indre - Loire Saône-et-Loire - Var 
(et les départements limitrophes)

Qu’est-ce qu’un FAP et comment ça marche ?

Depuis le début des années 2000 nous avons vu apparaitre une nouvelle technologie

Le filtre à particules, plus communément appelé le FAP ou le DPF

Ce filtre se positionne sur l’échappement des véhicules et sert à retenir certaines particules du moteur afin de les filtrer puis les désagréger en micro particules de poussière.

Souvent associé à une solution d’additif, de post-injection, le FAP n’est pas un élément mécanique fiable et souvent la cause de problèmes moteurs qui peuvent être importants

En effet, lorsque vous roulez votre FAP va accumuler un certain nombre de particules, ces particules sont « stockées » dans le filtre jusqu'à la prochaine étape « régénération »

Cette seconde étape consiste à faire chauffer grandement l’échappement (durant environ 20 minutes) à l’aide d’additif (comme chez PSA par exemple) ou de post-injection importante.

Le souci, c’est que durant ces 20 minutes vous n’êtes pas averti de cette étape de régénération… et lorsque vous coupez le moteur de votre véhicule, celle-ci redémarre à zéro ! Cette étape peut se dérouler quasi indéfiniment si vous ne faites que des petits trajets !

Mais lors d’une post-injection, ou va le gasoil ?

Bonne question, justement chez beaucoup de constructeurs (Fiat, alfa, Chevrolet, Lancia…) l’accumulation de post-injection sur les régénérations très rapprochées va créer un surplus important de gasoil qui va passer à travers la segmentation pour aller dans l’huile.

Le niveau d’huile va donc monter au-dessus du maximum et provoquer la casse du moteur s’il n’est pas vidangé rapidement.

Quels sont les effets positifs et négatifs du FAP ?

Le FAP est une avancée pour l’écologie, du moins c’est le principe de base

Cependant certaines études remettent son efficacité en doute car les milliers de particules qui s’émanent des régénérations sont beaucoup plus fines que les particules classiques, ce qui fait qu’elles pénètrent plus facilement notre organisme.

Le FAP augmente la consommation des véhicules, entraine une usure prématuré des éléments mécaniques (notamment en fin de vie, avec beaucoup de contraintes aux gaz d’échappement)

Ce n’est que depuis 2008 qu’on peut dire que le FAP commence à devenir une technologie « fiable », principalement chez les constructeurs allemands (Audi, Mercedes, VW, BMW) ou la durée de vie peut atteindre 200 000km (contre parfois 60 000 km sur certains véhicules)

Quels sont les solutions possibles ?

Le remplacement d’un FAP est parfois très onéreux, certains de nos clients ont eu des devis allant jusqu'à 5000 € !

Nous proposons des solutions de remplacement pour beaucoup de véhicules grâce à des substituts de filtres à particules qui se positionnent sur l’échappement d’origine et qui récupèrent également toutes les sondes et capteurs.

Nous avons développé ces pièces en acier inoxydable dans nos ateliers, il s’agit d’éléments issus de notre fabrication.

Pour les marques et modèles ou il n’existe pas de substitut, nous ouvrons le FAP d’origine ou remplaçons par un tube du même diamètre en récupérant les inserts de sonde d’origine.

Là est la partie mécanique, mais le plus délicat reste la partie électronique.

Nous n’allons pas simplement « effacer un code défaut »  comme beaucoup le pensent, nous allons retravailler le fichier de base de la conception du moteur afin de modifier toutes les informations concernant le filtre à particules, autrement dit nous allons supprimer certaines zones binaires qui régissent la post-injection, la surveillance FAP, l’injection d’additif… ce qui aura pour but de créer un véhicule « sans FAP », c’est comme si votre véhicule n’avais jamais été pourvu d’un filtre à particules d’origine.

Cette opération se déroule parfaitement bien sur l’ensemble des calculateurs moteurs BOSH de toute génération ainsi que certains modèles de SIEMENS.

Pour les autres versions de calculateur comme DELPHI ou encore DENSO nous sommes encore en développement, vous devez nous contacter pour connaitre les possibilités.

Et le contrôle technique ?

 

Dans toutes nos opérations de suppression de FAP nous gardons systématiquement le catalyseur d’origine (lorsque le véhicule en est équipé), la méthode de mesure des gaz étant différente sur une essence et un diesel tous nos véhicules sans FAP passent au CT.

Un véhicule sans FAP ne va pas forcément rejeter plus de CO2, nous avons déjà réalisé plusieurs études comparatives et les résultats sont très similaires.

Au jour d’aujourd’hui la législation des contrôles techniques ne posent pas de problèmes, mais il est possible que cela change dans quelques années.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question